CONJUGAISON des VERBES en -ER et -IR

Salut les débutants! Voilà une fiche que vous pouvez imprimer pour étudier et travailler la conjugaison des verbes de la première et deuxième groupe!

Il y en a plein d’explications et d’astuces pour réviser et travailler en autonomie.

Imprimer le document ici:

De plus, si vous aimez exercer en ligne vous pouvez pratiquer sur ces liens:

Les verbes en -ER au présent:

http://www.appuifle.net/menu_001_A_GRAU_intro_present_er_01.html

https://www.lepointdufle.net/ressources_fle/present_1er_groupe1.htm

Troisième personne – prononciation https://www.lepointdufle.net/ressources_fle/present_prononciation1.htm

Chanson – Calogero – écouter et retrouver les paroles :

https://www.lepointdufle.net/ressources_fle/je_joue_de_la_musique-calogero.htm

Les verbes en -IR :

http://pages.infinit.net/yhetu/conjug/conj_ir01.htm

http://www.appuifle.net/menu_cett_A_GRAU_intro_present_ir_iss_01.html

https://wps.prenhall.com/ca_ph_parmentier_enbons_7/46/11983/3067884.cw/

Tout enfant, qu’elle que soit son milieu, apprend sa langue maternelle en dix mois : trois mille mots, plus les règles de grammaire, plus l’accent. Essayer de renouveler ça, sans école ni livres, en dix mois ! C’est d’une intensité inimaginable.

Votre cerveau n’a pas fini de vous étonner – Boris Cyrulnik

Apprivoiser les textes – le plan analytique

Un essai? Un exposé? – Pas si facile à rédiger. Sous le chapeau “Apprivoiser les textes” je veux vous donner les outils pour que les productions soit écrites, soit orale, ne semblent plus tellement difficiles, voire impossible à rédiger.

Aujourd’hui je vous présenter un certain type de plan – le plan analytique. J

C’est quoi ça, le plan analytique? – C’est un type de plan où on présente tout d’abord la problématique – l’état des lieux, puis, les causes qui ont amené à cet état, peut-être aussi les conséquences, et enfin les solutions envisagées. On appelle ce type de plan aussi le PCS – Problème, Causes, (conséquences), Solutions.

Si le sujet invite à expliquer ou à illustrer une thèse on doit choisir ce type de plan.

Aussi, serait-il utile de formuler la problématique sous la forme d’une question genre “pourquoi”.

Dans le document que je mets à votre disposition vous trouverez plus en détail ce type de plan expliqué. Il y a des exemples de phrases que vous pouvez utiliser pour chaque partie de votre production. J’espère qu’il vous servira!

A bientôt!

Face au travail un homme peut avoir deux attitudes: le faire ou le faire! J’hésite rarement!

Grégoire Lacroix

Niveau C2 en langue

Au niveau C2 on est déjà expert. A ce niveau – la personne peut comprendre sans effort quasiment tout (autant que dans sa langue maternelle). De plus, la personne est capable de restituer, paraphraser, expliquer, résumer, retracer de façon claire les faits et arguments de diverses sources écrites et orales et de s’exprimer avec spontanéité, de façon courante et précise.

Tous les descripteurs de performance C2 sont disponibles ici:

Le test de niveau C2 est différent par rapport aux autres test de DELF ou meme de DALF C1, car la composante des exercices à choix multiple ou vrai/faux, n’existe plus, en effet, on ne retrouve plus du tout les questions visant à la compréhension écrite ou orale.

La structure de l’examen DALF C2 est disponible ici: https://www.ciep.fr/dalf/presentation-epreuves

Je vais expliquer ce qui signifie passer cet examen, ce qu’on attend de vous:

Du coup, voilà les grilles pour l’oral: https://www.academia.edu/11740197/DALF_C2_grille_%C3%A9valuation_production_orale

et pour l’écrit:

Toute fois, on est conscient que  le niveau C2 n’est pas synonyme de perfection.

Prenons chaque critère de la grille:

Respect de la consigne

Vous devez respecter:

  • le type d’écrit (lettre formelle, article,…) ;
  • La situation de communication voire: écrit argumentatif sur la thématique proposée ; choix correct du destinataire ; respect de l’identité imposée ; votre production  compte  bien  le  nombre  de  mots minimal attendu  donné  par  la  consigne ( Une production plus longue ne sera pas sanctionnée. Minimum acceptable: 630 mots. On retire 0,5 point si la production comporte 629 mots ou moins)

Prise en compte du destinataire: Cette maîtrise de l’effet à produire sur l’auditoire constitue une différence fondamentale entre les niveaux C1 et C2. Donc, vous devez tenir compte :

  • de l’emploi de formules d’adresse au lecteur ;
  • de la façon dont vous impliquez et interpellez les personnes auxquelles vous vous adressez, en fonction de la consigne donnée ;
  • de la maîtrise des différents registres ;
  • de la capacité à maintenir un style approprié aux circonstances sur l’ensemble de la production.

Capacité à produire un texte sur un sujet complexe:

Veillez sur la mise en œuvre des actes de parole demandés dans la consigne (ex : Faire l’éloge, mettre en garde, …) sur  la  qualité et la pertinence de  l’argumentation – elle doit être articulée autour d’une problématique clairement définie et mise en perspective. 

On attend de vous :

  • un haut degré de précision et d’élaboration ;
  • des arguments étayés d’exemples (tirés du dossier ET issus de la réflexion personnelle)

Cohérence et cohésion

On attend un texte pas seulement un texte clair mais un text élaboré. Vous devez faire preuve d’une grande aisance dans l’emploi des outils d’organisation du discours, et non pas uniquement d’un usage correct de ces outils.

Les éléments suivants seront évalués :

  • La cohérence dans la présentation et la hiérarchisation des idées et des arguments
  • La qualité des transitions
  • L’utilisation à bon escient de connecteurs logiques élaborés et variés
  • L’adéquation de la mise en page, de l’agencement des paragraphes et de la ponctuation
  • Le caractère approprié de la conclusion

COMPOSANTES LINGUISTIQUES:

On attend un vocabulaire d’une grande richesse et son utilisation est constamment appropriée (le nombre d’erreurs tolérées sera plus réduit qu’au niveau C1). La présence d’expressions idiomatiques sera appréciée ! Attention: Ne recopiez pas des passages entiers des documents! Si plus de la moitié de la production est reprise des textes, votre compétence lexicale sera notée 0.

En ce qui concerne la compétence grammaticale vos erreurs seront rares et difficiles à repérer. La tolérance d’erreurs sera plus réduite qu’au C1 ! Attention encore une fois: Ne recopiez pas des passages entiers des documents! Si plus de la moitié de la production est reprise des textes, votre compétence grammaticale sera notée de nouveau 0.

Aisance

Ici on évalue la reformulation sous des structures variées, l’aisance et la souplesse de votre rédaction : l’élaboration des phrases, la variété des formes et des structures employées, la capacité à nuancer et à moduler le discours. L’aisance repose, en partie, sur les 2 critères précédents : la précision et les nuances de sens ne peuvent être réalisées  que si vous  possédez  un  vaste  répertoire  lexical  et  maintenez un haut degré de correction grammaticale.

Ben oui, pas du tout facile! Mais, à force de travailler on peut y arriver! Suivez le blog pour d’autres consignes de comment travailler, explorez le padlet https://padlet.com/iulia_paraschivescu/notreFrance pour retrouver d’autres astuces pour préparer vos examens!

Tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais!

Xavier Dolan

Niveau C1 en langue

Le niveau C1 en langue est visé par la plupart des apprenants car, en tant qu’utilisateur avancé de la langue, vous êtes capable à maîtriser des situations de communication très complexes, voire un vocabulaire spécialisé. Les portes des entreprises françaises s’ouvrent plus facilement, la perspective de travailler en France ou dans n’importe qu’elle autre pays francophone ne semble plus si lointaine.

Le test de niveau DALF C1 pose parfois de grands soucis aux étudiants parce que, à part à un niveau de langue avancé, l’apprenant doit faire preuve de connaitre aussi une certaine manière de travailler avec les textes. Dans ce qui suit, vous trouverez les documents officiels, des explication de ce qu’on attend de vous à l’examen et des commentaire pour comprendre la grille de correction de la production écrite.

L’objectif de ce post est de vous aider à comprendre ce qu’on attend en général d’un utilisateur C1 et, en particulièrement, ce qu’on attend de vous lors de l’examen.

En grandes lignes, un utilisateur de langue C1 comprend sans difficultés des échanges complexes à l’oral, il comprend même l’implicite d’un document plus long, ainsi que les expressions idiomatiques françaises. Il est capable à exprimer presque sans effort, assez longuement et précisément sa pensée sur des sujets complexes et dans une syntaxe correcte où les erreurs sont rares. Vous pouvez lire tous les descripteurs de performance ici: Tous les descripteurs de performance C1 https://delfdalf.ch/fileadmin/user_upload/Unterlagen/Descripteurs/Descripteurs_C1.pdf

La structure de l’examen DALF C1 est disponible ici : https://www.ciep.fr/dalf/presentation-epreuves

Les grilles pour l’évaluation de la production écrite et orale sont disponibles ici: https://delfdalf.ch/fileadmin/user_upload/Unterlagen/Kapitel_1.6/C1/2018_C1_Grille_PE_0.pdf

et ici: https://delfdalf.ch/fileadmin/user_upload/Unterlagen/Kapitel_1.6/C1/2018_C1_Grille_PO.pdf

Et maintenant, voilà plus en détail, ce qu’on attend de vous:

Les exercices de CO et CE :

Pour les QCM, comme pour tout autre examen DELF, lorsque rien n’est spécifié concernant le nombre de réponses attendues, vous devez cocher une seule case, car, si vous en cochez plus d’une, aucun point ne vous sera attribué, même si la bonne réponse fait partie des choix sélectionnés.

Vous êtes censé comprendre! Donc, l’évaluation de vos réponses ici, ne portera pas sur la correction lexicale ou morphosyntaxique. De plus, la réponse peut être sous forme d’un mot, d’un chiffre, ou d’un groupe de mots, vous ne devez pas écrire des phrases. La précision, la clarté et la pertinence de la réponse sont les plus importants à viser.

Les exercices de VRAI/FAUX: Vous obtiendrez la totalité des points si le choix Vrai / Faux ET la justification sont corrects. Vous devez recopier une  phrase  du  texte  pour  justifier  votre  réponse!

La synthèse

La  synthèse  est  un  exercice  complexe  qui  implique  une  excellente  maîtrise  des  outils  linguistiques  ainsi  que  la mise en œuvre d’une méthodologie spécifique. 

Respect de la consigne de longueur – vous perdez des points si la production est trop courte ou trop longue :1 pt par tranche de 10% en plus ou en moins par rapport à la fourchette.

Respect du contenu des documents – Votre synthèse de devra comporter: ni contresens, ni interprétation/réflexion personnelle, ni idées ou exemples étrangers aux textes!

Vous pourrez commencer votre synthèse en faisant explicitement allusion aux documents, par exemple : “Les documents traitent du thème de…” ou en faisant directement une introduction sur la problématique retenue.

Capacité à traiter les textes – vous devez être capable de:

  • repérer la problématique commune et à la mettre en évidence dans la synthèse.
  • sélectionner judicieusement les informations qui devront correspondre aux idées les plus importantes des documents.
  • croiser les informations des deux textes à l’aide d’un plan personnel. On doit trouver un texte organisé et non deux résumés juxtaposés.

Cohérence et cohésion

L’utilisation de connecteurs logiques élaborés, variés et utilisés à bon escient sera valorisée, mais, compte tenu des contraintes inhérentes à l’exercice (l’obligation de restituer le maximum d’informations pertinentes tout en respectant la consigne de longueur), vous pouvez vous en tenir qu’à une utilisation très ponctuelle des outils d’articulation et viser la concision et l’efficacité.

La mise en page, les paragraphes et la ponctuation devront être logiques et facilitants.

L’essai

Respect de la consigne – Vérifiez que :

  • le type d’écrit est bien respecté (lettre formelle, article,…) ;
  • la situation de communication est respectée (écrit argumentatif sur la thématique proposée)
  • la production compte bien le nombre de mots minimal attendu donné par la consigne. Vous ne serez pas sanctionné si vous écrivez plus que ce qui est mentionné dans la consigne. Une  marge  de  10%  en  moins  est acceptée, minimum  acceptable : 225  mots. On retire 0,5 point si la production comporte 224 mots ou moins.

Capacité à argumenter:

Les arguments devront être étayés de justifications et/ou d’exemples pertinents. Les  allusions au dossier support seront acceptées, mais il conviendra de valoriser les justifications et les exemples de la réflexion personnelle.

De plus, vous devez tenir compte du contexte et des caractéristiques de votre destinataire pour produire une argumentation efficace et convaincante.

Cohérence et cohésion:

Les éléments suivants sont à retenir :

  • La cohérence dans la présentation et la hiérarchisation des idées et des arguments
  • La qualité des transitions ;
  • L’utilisation à bon escient de connecteurs logiques élaborés et variés
  • L’adéquation de la mise en page, de l’agencement des paragraphes et de la ponctuation ;
  • Le caractère approprié de la conclusion.

COMPOSANTES LINGUISTIQUES (synthèse et essai)

Compétence lexicale

A un niveau C1 votre vocabulaire est riche et précis, vous ne commettez presque plus d’erreurs, les mots employés relèvent du niveau C et la presque totalité des mots sont bien orthographiés ;

Vous pourrez reprendre certains mots clés des documents mais pas des passages entiers!

Si les ¾ de la production sont repris des textes, vous aurez 0 point à la compétence lexicale.

Compétence grammaticale

Ici il s’agit des structures et les formes grammaticales qui sont élaborées – vous êtes capable d’utiliser des formulations variées et complexes pour préciser et nuancer votre pensée ; les fautes sont rares et difficiles à repérer; Encore une fois, ne recopiez des passages entiers des documents! Si les ¾ de la production sont repris des textes, vous avez 0 point à la compétence grammaticale.

Pour plus d’informations, suivez le blog! Vous pouvez trouvez des informations importantes aussi sur le padlet: https://padlet.com/iulia_paraschivescu/notreFrance

Aussi, écrivez-moi si vous être intéressé par un certain sujet!

Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson.

-Confucius

Ressources pour les médecins

Comme vous êtes de plus en plus nombreux, je veux vous dédier, chers étudiants du français médical une catégorie spéciale sur #notrefranceblog.

Aujourd’hui je commence avec une ressource importante, je crois, voire une sitographie médicale. A suivre, une bibliographie médicale – pour étudier et travailler plus profondément.

Laissez-moi un commentaire avec les ressources que vous trouveriez utiles et que vous aimeriez avoir sur le blog.

Pour le moment, voilà les sites où vous pouvez trouver beaucoup d’informations en français dans le domaine médical:

Ministère des Solidarités et de la santé: https://solidarites-sante.gouv.fr/

Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche: www.recherche.gouv.fr

Haute Autorité de Santé (HAS):www.has-sante.fr

Agence de la biomédecine: www.agence-biomedecine.fr

Institut national de Veille sanitaire : www.invs.sante.fr

Institut National du Cancer: www.e-cancer.fr

Etablissement Français du sang: www.dondusang.net

Institut national de prévention et d’éducation pour la santé: www.inpes.sante.fr

Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale: www.inserm.fr

Centre national de la recherche scientifique: www.cnrs.fr

Agence française de sécurité sanitaire et des produits de santé: agmed.sante.gouv.fr

Agence française du sang: www.afs.fr

Centre National de Ressources de Lutte contre la Douleur: www.cnrd.fr

Pathologies Infectieuses dans le Monde: www.infectiologie.eur.st

Portail des Agences Régionales de l’Hospitalisation: www.parhtage.sante.fr

ANAP – Agence Nationale d’Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux: www.anap.fr

Mission nationale d’Expertise et d’Audit Hospitalier: www.meah.sante.gouv.fr

Instances nationales, Fédérations, Unions Fédération Hospitalière de France: www.fhf.fr

Conférence des Directeurs Généraux de CH: https://www.reseau-chu.org/les-articles/management/conference-des-directeurs-generaux/

Conférence des Présidents de Commissions Médicales d’Etablissement des CHU: www.chu-cme.org

Fédération Nationale des observatoires Régionaux de la Santé: www.fnors.org

Conseil national de l’Ordre des médecins: www.ordmed.org

Union Professionnelle des Médecins Libéraux: www.upml.fr

Associations Réseau hôpital sans tabac: www.hopitalsanstabac.org

Centre de référence des maladies rares de la peau: www.maladiesrarespeau.fr ; www.dermatobordeaux.fr ; www.vitiligofrance.fr

Documentation – Centre de recherche d’étude et de documentation en économie de la santé www.credes.fr

Catalogue et Index des Sites Médicaux Francophones: www.cismef.org

Annuaire – Le guide de l’hôpital public :www.hopital.fr

L’annuaire des Associations de Santé: www.annuaire-aas.com

Caisse Primaire d’Assurance Maladie: www.ameli.fr

Informations professionnelles:

Bien vieillir et accompagner le grand âge: www.agevillage.com

Décision Santé: www.decision-sante.com

Edimark Santé : La presse médicale spécialisée Au travers des Lettres, des Courriers, des Correspondances et des Images www.edimark.fr permet aux spécialistes hospitaliers de rester en contact avec l’actualité scientifique de leur spécialité et de mettre à jour leur Formation Médicale Continue. http://www.edimark.fr se veut un outil simple permettant au médecin spécialiste d’approfondir sa réflexion sur sa discipline. Il propose en particulier un archivage sur plus de 10 ans des 22 revues éditées (plus de 15 000 articles), une photothèque en haute définition ainsi que des comptes rendu de congrès. www.edimark.fr

Finances hospitalières: www.finances-hospitalieres.fr 

Santé RH : La lettre des ressources humaines dans les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux:www.sante-rh.fr

Gestion hospitalière: www.gestions-hospitalieres.fr

Hôpitaux Magazine: http://www.hopitaux-magazine.fr 

Hospitalia – Trimestriel consacré au monde hospitalier, présent dans les relais H des hôpitaux, mais également consultable sur Internet et distribué dans les principaux CHU, Hospitalia pose sur le monde si particulier qu’est l’hôpital un regard frais et nouveau, à travers diverses rubriques sur l’actualité, le quotidien du personnel de santé, les innovations ou les avancées technologiques. Hospitalia, c’est quotidien du personnel de santé, les innovations ou les avancées technologiques. Hospitalia, c’est une nouvelle façon de voir l’hôpital, et de le donner à voir comme vous ne l’avez jamais vu ! www.hospitalia.fr

Impact Médecine: www.impactmedecine.fr

Le généraliste: www.legeneraliste.fr

Le quotidien du médecin: www.quotimed.com

Magazine Hospitalier: www.magazine-hospitalier.com

Médecinews – Les grandes tendances de la médecine et les perspectives d’évolution du système de santé: www.medecinews.com

Le Panorama Du Médecin: www.egora.fr

Revue Hospitalière de France: editions.fhf.fr

Santé log: Dispositif multimédia (web 2.0, blog, eNewsletters et revues spécialisés) à destination des professionnels de santé francophones www.santelog.com

Site d’éducation et d’information en santé grand public Care vox : site de santé participatif www.carevox.fr

Le Guide Santé – portail d’information sur la santé. Annuaires des hôpitaux, cliniques, maternités et maisons de retraite… www.le-guide-sante.org

Croire à la médecine serait la suprême folie si n’y pas croire n’en était pas une plus grande encore Marcel Proust (A la recherche du temps perdu)

Exercice pour travailler l’expression orale

Comme promis, je suggère l’exercice suivant pour travailler de manière indépendante afin d’améliorer votre expression orale. Vous pouvez le faire à tout moment, vous avez juste besoin de l’enregistreur de votre portable. Si vous avez besoin de plus de conseils de comment travailler l’expression orale en autonomie, laissez-moi un message.

L’acte de parler : CONSEILLER

La consigne: Votre école vous demande de faire un exposé pour les nouveaux arrivants sur le thème “qu’est-ce qu’on peut visiter à Bucarest?”

Et voilà comment s’organiser à travailler en autonomie:

  1. Préparation – on décide le contexte et le registre – ici on va parler dans un registre standard. On commence par prendre quelques notes: on peut écrire des brèves aperçus dont on veut tenir compte pendant notre discours. La durée de cette étape ne peut pas dépasser une minute.
  2. L’exposé – on commence son exposé, en faisant attention à l’introduction. On utilise les notes. On arrête l’enregistrement après une minute. (Oui, la vie est belle :), on parle en français seulement une minute.)
  3. Réflection: on écoute soi-même (ceci est un astuce aussi pour développer la confiance en soi et une attitude propice à la réussite): On fait ça en bien tenant compte des critères dont on a parlé auparavant. Je vous conseille de faire une liste avec eux sur un bout de papier. Réfléchissez aussi à l’expérience: c’était comment pour vous parler en continu pour une minute? Pendant cette étape vous devez aussi prendre des notes. 
  4. Etablissement des objectifs: vous enregistrez effectivement les mots, les expressions, les tournures de phrase que vous désirez employer.     
  5. Amélioration: vous enregistrez votre discours encore une fois, en employant les points de l’étape précédente.

Point à réfléchir:

Pour cette consigne précisément, dans les premières deux étapes vous devez:

Introduire le sujet

Structurer le contenu: après l’introduction, vous donnez des exemples et puis vous finissez par une conclusion.

Donner des conseils et faire des suggestions

Utiliser des compétences interpersonnelles pour vous connecter avec le public. Même si on fait un exercice en autonomie, on pense à un public réel (on fait “comme si”) et on fait preuve de ses qualités relationnelles.

En ce qui concerne les étapes suivantes (la troisième et la quatrième) vous devez prendre chaque critère du post précédent un par un: 

La fluence et votre flexibilité

La cohérence (corectitude grammaticale)

Prononciation

Intonation

Vocabulaire

Connecteurs logiques

Ainsi, essayez à répondre aux questions suivantes:

Quelle phrases avez-vous utilisé pour conseiller?

Quel vocabulaire avez-vous employé pour parler de la visite à Bucarest?

Avez-vous utilisé les verbes correctement? Est-ce que vous avez eu l’occasion à utiliser le subjonctif?

Avez-vous bien structuré votre discours en employant les connecteurs appropriés?

J’attends vos avis sur l’expérience. Aussi, écrivez-moi si vous avez des difficultés!

Étudier une autre langue consiste non seulement à apprendre d’autres mots pour désigner les mêmes choses, mais aussi à apprendre une autre façon de penser à ces choses   Flora Lewis

Autoévaluation pour l’expression orale

Deoarece multor studenți le este teamă de evaluarea expresiei orale (a felului în care ei se exprimă în comunicarea orală), m-am gândit să scriu acest post pentru a clarifica cum anume are loc evaluarea (după ce criterii) şi cum, fiind conştienţi de acest lucru, puteţi să lucraţi în autonomie în vederea îmbunătăţirii competenţei de comunicare orală.
În rândurile care urmează vă propun un exerciţiu care poate fi făcut de oricine, independent, în confortul propriului birou.

Iată etapele unui asemenea demers: 

1. înregistrarea unui scurt monolog

2. ascultarea înregistrării

3. luarea unor decizii în privinţa ameliorării producţiei

4. înregistrarea nouă a mesajului încorporând “îmbunătăţirile” la care v-aţi gândit

Astfel, la sfârşitul exerciţiului ar trebui să dispuneţi de trei înregistrări: prima încercare (I), reflecţiile şi ceea ce intenţionaţi să îmbunătăţiţi (anumite cuvinte, expresii, schimbarea construcţiei frazei – II) şi a doua încercare de expresie orală (III).

Care ar fi criteriile pentru evaluarea producţiei orale? Sunt sigură că vă puteţi gândi la:

  • fluenţă (flexibilitatea de care daţi dovadă, utilizarea de diverse structuri gramaticale – foarte importantă, începând cu nivelul B2)
  • acurateţe – practic corectitudinea discursului
  • pronunţie
  • intonaţie
  • vocabular (o gamă largă de cuvinte şi expresii corespunzătoare temei şi pertinenţa lor, folosirea lor în mod adecvat în funcţie de registrul cerut: standard, formal sau familiar)
  • organizare a discursului (structura – începerea şi finalizarea discursului într-o manieră adecvată – şi argumentele – faptul că ideile emise sunt susţinute de exemple pertinente).

Mulţi studenţi îşi imaginează că rapiditatea debitului verbal este o componentă a exprimării fluente. Însă, exprimarea într-o limbă străină ar trebui mai degrabă să curgă lin şi să aibă întotdeauna ca scop inteligibilitatea.

Acum, că am lansat provocarea, vă voi lăsa să digeraţi propunerea şi implicaţiile ei, pentru ca mâine să primiţi exerciţiul concret.

Apprendre une autre langue est un peu comme devenir quelqu’un d’autre   Haruki Murakami

Dezvoltarea personală și învățarea unei limbi străine II

Ce înseamnă să fii competent? Să fii capabil, adică să ştii (să cunoşti), să poţi să faci, să ai şi atitudinea potrivită. Dacă oricare dintre aceste componente lipseşte, atunci nu putem spune că cineva este într-adevăr, competent. Este valabil pentru orice meserie.

Astfel ajungem la definiţia competenţei – Ea are 3 componente: Les SAVOIR (cunoştinţele), les SAVOIR-FAIRE (abilităţile) et les SAVOIR-VIVRE (atitudinile).

Iată de ce atunci când înveţi o limbă străină poţi acumula enorm de multe cunoştinţe (liste, carneţele cu cuvinte, fişe de gramatică). Însă, dacă nu reușești să le pui în practică (să poţi saluta şi purta o conversaţie banală sau să poţi de exemplu scrie o invitaţie), totul este cam în van.

Şi iată de ce dacă lucrezi cu un copilaş mai degrabă pe dezvoltarea unei atitudini potrivite (J’ADORE LE FRANCAIS ) conectându-te cu el, nu este o pierdere de vreme.

Mulţi studenţi, chiar şi adulţi, preferă cunoştinţele (predarea aceea sub forma unei prelegeri) – este mai sigur, e un cadru foarte bine definit, nu se iese din zona de confort, nu este nevoie să descoperi singur regula, să te avânţi în a spune ceva înfruntând teama de greşeală. Cineva (autoritatea supremă aka profesorul) îţi livrează cunoştinţele. Deoarece, în degringolada de astăzi, puţini găsesc timpul în a studia acasă şi a exersa în clasă (classe renversée : https://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_invers%C3%A9e )

Este dificil, cum spuneam, chiar şi pentru unii adulţi să aibă răbdare, să îşi exprime autentic aşteptările, să le confrunte cu obiectivele cursului, să formuleze scopuri pentru sine, să treacă prin analiza nevoilor. Tot datorită timpului – li se pare efectiv că îl pierd. Ar putea în timpul acesta să primească!!! nişte informaţii preţioase (cunoştinţe).

Eu cred că şi adulţii au nevoie de lucrul pe SAVOIR-VIVRE, pe încetinirea “învăţării” şi pe accentuarea reflecţiei asupra acesteia, pe această analiză a propriilor nevoi care poate dura, da, chiar şi 2 ore; pe ancorarea în dezvoltarea acestei competenţe adiacente “a învăţa să înveţi”, pe dezvoltarea culturii de autoevaluare în funcţie de standarde fixate şi nu prin comparaţie cu altcineva sau prin notarea de către profesor. Acest lucru presupune cunoaşterea şi înţelegerea standardelor: acestea sunt definite în CECRL (Cadre européen commun de référence pour les langues – est un document publié par le Conseil de l’Europe en 2001, qui définit des niveaux de maîtrise d’une langue étrangère en fonction de savoir-faire dans différents domaines de compétence).

De aceea, rolul unui profesor nu este de a livra cunoştinţe, nici măcar de a inventa situaţii în care aceste cunoştinţe pot fi puse în valoare. Astăzi există numeroase cărţi cu materiale audio, canale youtube sau vloguri, exerciţii autocorective, muzică, toate numai la un click distanţă. Rolul profesorului, aşa cum am ajuns să îl văd eu, este de a stabili cadrul, de a ghida învăţarea în funcţie de nevoile cursantului de a-l susţine în explorarea proprie, de a seta aşteptări realiste.

Deşi mulţi cursanţi îşi doresc să “ajungă” la B2 sau C1, puţini înţeleg cantitatea de efort, mai ales individual, ce este nevoie să fie depusă.

Practic, pentru fiecare nivel este necesar următorul timp:

  • pentru atingere A1 (Niveau Introductif ou Découverte) între 60 şi 100 ore efectiv Mots clés : questions simples, environnement proche et familier
  • pentru atingere A2 (Niveau Intermédiaire ou de Survie) între 160 şi 200 ore Mots clés : descriptions, conversations simples
  • pentru atingere B1 (Niveau Seuil) între 360 şi 400 ore Mots clés : début d’autonomie ; se débrouiller, exprimer son opinion
  • pentru atingere B2 (Niveau Avancé ou Indépendant) între 560 şi 650 ore Mots clés : compréhension courante et capacité à converser ; émettre un avis, soutenir systématiquement une argumentation
  • pentru atingere C1 (Niveau Autonome) între 810 şi 950 ore Mots clés  : s’exprimer spontanément et couramment, assez bonne maîtrise pour un usage régulier dans des contextes de difficulté raisonnable
  • pentru atingere C2 (Niveau Maîtrise) între 1060 şi 1200 ore Mots clés : comprendre sans effort, s’exprimer spontanément.

Să ne imaginăm că un student face meditaţii: 2 ore pe săptămână, fără nici un lucru individual, presupunând că pe parcursul unui an nu lipseşte de la nici o şedinţă, el acumulează aproximativ 100 de ore, necesar să atingă A1 dacă a fost începător complet sau să treacă maxim la un nivel superior. De aceea, dragi studenţi, este important ca orice faceţi, să vă înconjuraţi de limba pe care doriţi să o învăţaţi: chiar dacă nu faceţi exerciţii sau teme, ascultaţi muzică, ascultaţi radio, uitaţi-vă la filme, inventaţi voi oportunităţi de a o practica, asumaţi-vă un rol cât mai activ în a învăţa.

A étudier:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cadre_europ%C3%A9en_commun_de_r%C3%A9f%C3%A9rence_pour_les_langues#Modèle_des_compétences

C’est ainsi que j’ ai decouvert qu’il ne suffisait pas d’avoir le titre de directeur et que le savoir et le savoir faire, n’étaient pas, eux non plus; suffisants. Il fallait en plus et en abondance, un SAVOIR ETRE, un SAVOIR CREER, un SAVOIR DEVENIR. Et SAVOIR ETRE, SAVOIR CREER, SAVOIR DEVENIR, passent par la capacité à proposer des communications vivantes.

Jacques Salomé – Passeurs de vies

Dezvoltarea personală și învățarea unei limbi străine I

Pentru mine, la început, dezvoltarea personală suna ca un clișeu. Am asimilat vrând nevrând foarte multe concepte: de la învățare non-formală la stiluri de învățare, de la ciclul lui Kolb la piramida de nevoi, de la mentorat la comunicare non-violentă. Despre unele am auzit în facultate, pe altele le-am întâlnit în proiectele europene în care am lucrat, pe altele am fost nevoită să le explic tinerilor.

Îmi place foarte mult să citesc și să aflu lucruri, însă până când acestea se așează – durează ceva timp. Cred că atunci când tot repeți ceva, sub diferite alte forme, când te gândești la acel lucru și mai ales când încerci să îl explici, începi să priveşti spre adevăr. Lucrând cu mine însămi, mi-am clarificat mai multe lucruri şi am ales să le împărtășesc deoarece acum văd mult mai multe conexiuni cu învăţarea unei limbi străine.

În primul rând, Comisia Europeană vorbeşte despre 8 competenţe pe care o persoană şi le poate dezvolta:

  • 1. Comunicarea în limba maternă – Communication dans la langue maternelle: la faculté d’exprimer et d’interpréter des concepts, pensées, sentiments, faits et opinions à la fois oralement et par écrit;
  • 2. Comunicarea într-o limbă străină – Communication en langues étrangères: la faculté décrite au point précédent, à laquelle s’ajoutent des compétences de médiation (résumer, paraphraser, interpréter ou traduire) et de compréhension des autres cultures;
  • 3. Competenţe matematice, în ştiinţă şi tehnologie – Compétences en mathématiques ainsi qu’en sciences et technologies: une maîtrise solide du calcul, la compréhension du monde, de la nature et la faculté d’appliquer les connaissances et les technologies aux besoins de l’homme (comme la médecine, le transport ou la communication);
  • 4. Competenţe digitale – Compétence numérique*: l’usage sûr et critique des technologies de l’information et de la communication au travail, dans les loisirs et dans la communication;
  • 5. A învăţa să înveţi – Apprendre à apprendre: l’aptitude à gérer efficacement soi-même son apprentissage, à la fois de manière individuelle et en groupe;
  • 6. Competenţe sociale şi civice – Compétences sociales et civiques: l’aptitude à participer de manière efficace et constructive à la vie sociale et professionnelle et à s’engager dans une participation civique active et démocratique, notamment dans des sociétés de plus en plus diversifiées;
  • 7. Spiritul de iniţiativă şi de antreprenoriat – Esprit d’initiative et d’entreprise: l’aptitude à passer des idées aux actes par la créativité, l’innovation et une prise de risques, ainsi que la capacité de programmer et de gérer des projets;
  • 8. Expresia culturală: Sensibilité et expression culturelles: l’appréciation de l’importance de l’expression créatrice d’idées, d’expériences et d’émotions sous diverses formes, dont la musique, les arts du spectacle, la littérature et les arts visuels.

*Attention! Cuvântul digital se traduce în franceză prin NUMERIQUE

Mulţi tineri află despre aceste competenţe în cadrul proiectelor de voluntariat. În special, voluntariatul în străinătate, program susţinut de Comisia Europeană prin ERASMUS+ (Service Europeen de Volontariat, Echanges de Jeunes) oferă oricărui tânăr posibilitatea finalizării voluntariatului printr-un certificat în care sunt descrise aceste competenţe.

Dar ceea ce este important, este faptul că orice om, la orice vârstă, mereu, îşi dezvoltă aceste competenţe. Dificultatea vine din faptul că nu ne oprim cu adevărat să reflectăm asupra unei experienţe zilnice. Mi-aş dori ca mult mai mulţi oameni să pornească în această conştientizare (prise de conscience) pentru a înţelege procesul de învăţare pe tot parcursul vieţii (Apprentissage tout le long de la vie)

J’aurais voulu être professeur de vie. J’aurais appris aux enfants, aux adultes aussi, tout ce qui n’est pas écrit dans les livres.
Je leur aurais appris les choses délicates de la vie :qu’un amour entretenu ne s’use pas, que la seule liberté qui vaille la peine d’être vécue est la liberté d’être, qu’il est important de prendre le temps de regarder la fuite ou l’immobilité d’un nuage, de suivre le vol d’un oiseau, de se laisse surprendre par l’infini des choses de la vie.
Qu’il est important d’apprendre à s’aimer, à se respecter, à se définir.
Qu’il est encore plus important de ne pas se laisser enfermer dans les jugements, de résister aux rumeurs, de ne pas se laisser polluer par les messages toxiques qui peuvent venir de ceux qui prétendent nous aimer ou mieux savoir pour nous.
De ne pas se laisser entraîner par les idées toutes faites, par les modes, ou immobiliser par les conditionnements qui tentent de s’imposer à nous.
J’aurais essayé de leur apprendre à remettre en cause leurs croyances quand elles sont devenues des certitudes terroristes,
pour laisser plus de place à l’imprévisible de la vie.


Jacques Salomé – “N’oublie pas l’éternité” – Albin Michel 2005

D’accord ou pas d’accord ?

Comment demander l’avis de quelqu’un et comment exprimer son opinion – actes de langage tellement nécessaires lors d’une conversation.

Astuce pour les étudiants – développer son expression orale: Lisez les colonnes et pour chaque fois que vous avez l’occasion de parler en français, efforcez-vous à utiliser au moins 2 modalités differentes (par exemple pour la première conversation: 1 J’aimerais avoir ton avis et 2 Qu’en penses-tu? )

iulia1

Accord et désaccord:

accord1

Plusieurs expressions:

demanderl-opinion

Crédit: Edito (Didier)

Il faut se méfier des opinions extrêmes, il y a toujours quelque chose à en rabattre.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)